Mariage religieux

Publié le par rosesucree

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mariage catholique

 

Votre mariage devant Dieu sera sans aucun doute l'un des plus beaux jours de votre vie. En attendant le jour J, il vous faudra accomplir certaines démarches administratives. Pour vous aider, je  vous propose ce mémento qui vous guidera et vous facilitera la tâche.

 

Quelles pièces devrez vous fournir ?

 

un extrait d'acte de naissance à demander auprès de votre mairie de naissance

un certificat de baptême à demander à la paroisse où le baptême a eu lieu. Si vous n'êtes pas baptisé, il vous faudra une dispense de l'évêque

le certificat de mariage civil

les fiches d'état civil des différents témoins

une déclaration d'intention, rédigé par les deux futurs mariés pour exprimer leur engagement à travers les quatre thèmes fondamentaux chers à l'église : la liberté de consentement, la fidélité, l'assistance entre conjoints, l'éducation des enfants dans la foi chrétienne

 

si l'un des futurs mariés est de confession orthodoxe ou protestante, il faudra demander une autorisation de disparité de culte, délivrée à condition que le ou la future mariée soit baptisé(e), et que les futurs mariés s'engagent à baptiser leurs enfants et à les élever dans la foi chrétienne.

 

Quelle église ? Quelle date ? Quelle préparation ?

 

Habituellement et bien que cela ne soit pas une obligation, le mariage a lieu dans la église ou est née ou où réside la jeune fille.
ous pouvez choisir votre paroisse à condition que le prêtre de la paroisse donne son accord.

Vous pourrez vous marier n'importe quel jour de la semaine, excepté le dimanche et le vendredi saint. Si vous êtes divorcée, vous ne pourrez pas vous marier à l'église, sauf accord exceptionnel donné par l'archevêché, et dans certains cas bien précis Bien avant la célébration, les futurs mariés suivront une préparation au mariage qui est une étape indispensable, présentée lors de votre première rencontre avec le prêtre. Cette préparation se déroulera au travers de quatre réunions :

première rencontre avec un couple guide qui vous éclairera sur votre chemin spirituel

table ronde avec d'autres futurs mariés

deuxième rencontre avec le couple guide

entretien avec le prêtre, et mise au point du déroulement final de la cérémonie.
ous pourrez choisir à ce moment là entre une messe avec une communion, et une bénédiction nuptiale où seul le sacrement du mariage sera donné.

 

Qui paie quoi ?

 

Il est d'usage que le marié ou sa famille donne au prêtre qui célèbre le mariage une enveloppe contenant une certaine somme d'argent laissée à votre discrétion et destinée aux bonnes œuvres de l'église.
ette enveloppe pourra être remise à l'issue de la célébration ou lors de l'une des réunions de préparation.
l appartient à la famille de la mariée de choisir et de régler les frais de décoration florale du lieu de culte.

 

Le mariage juif

 

Le mariage juif, reflet de la tradition, est riche en symboles. Les jeunes mariés seront entourés de leurs plus proches parents durant toutes les étapes de leur mariage qui s'étalera sur plusieurs jours.

 

Quelles pièces devrez vous fournir ?

 

l'acte de mariage religieux des parents (Ketuba)

un extrait d'acte de naissance à demander auprès de votre mairie de naissance

le livret de famille des parents

un certificat de célibat pour les étrangers, à demander auprès du Consistoire de la commune d'origine ou du consulat du pays d'origine.

 

Quelle Synagogue ? Quelle date ? Quelle préparation ?

 

Il vous suffira de choisir votre synagogue et de prendre rendez-vous avec le rabbin qui prononcera votre mariage.
a religion juive interdit les mariages mixtes, ce qui impose aux non-juifs de se convertir. Si tel est le cas, sachez que cela demande un certain temps puisqu'il vous faudra apprendre et connaître l'histoire de cette religion.
ous pourrez vous marier n'importe quel jour de la semaine excepté le samedi..

La tradition veut que la future mariée rencontre une femme déjà mariée, généralement la femme du rabbin, qui l'éclairera en lui rappelant des principes comme : le Cacherout, le chabbat, l'éducation des enfants, la Bar Mitsva...
e samedi précédent le jour du mariage, les futurs mariés et leur parents se rendront à la synagogue où le rabbin demandera la bénédiction divine pour le jeune couple.
a veille du mariage, ou moins de quatre jours avant, la fiancée prendra le bain rituel appelé mikvé. Elle recevra alors l'attestation nécessaire à la célébration du mariage.
es fiancés ne se verront pas le jour de la cérémonie et jeûneront jusqu'à la célébration. Lors de la cérémonie, les invités devront avoir la tête couverte, seules les jeunes filles n'auront pas cette obligation.
étail important, le fiancé aura à passer l'alliance au doigt de sa future femme, puis il se mettra lui même son alliance.

 

Qui paie quoi ?

 

Il est d'usage de donner une certaine somme d'argent au Rabbin. Généralement, le mari ou sa famille s'acquitte de cette tâche.

 


Le mariage musulman

 

La préparation administrative est réduite à son minimum, et vous pourrez rapidement vous consacrer à la préparation de la cérémonie religieuse.

 

Quelles pièces devrez vous fournir ?

 

le certificat de mariage civil

 

Quelle mosquée ? Quelle date ? Quelle préparation ?

 

Le futur marié devra être obligatoirement musulman, par contre, sa future femme pourra être chrétienne ou juive.
a loi coranique permet la polygamie et le divorce.
a cérémonie aura lieu à la mosquée ou au domicile des parents de la jeune fille. C'est le père qui remettra sa fille aux mains de son futur gendre. L'Imam lira des versets du coran puis passera à l'échange des alliances devant la famille, les témoins et les amis.
a fête très animée et chaleureuse durera plusieurs jours.

 

Publié dans Evénements

Commenter cet article